lundi 27 décembre 2010

En marge

Aimer les marges,
en avoir le souci réel ainsi que de chacune des singularités qui les composent, ce n'est pas être fasciné et encore moins se prétendre même pour en jouir perversement. Non, c'est pratiquer l'éloignement proche ou la proximité lointaine, unique moyen d'en entendre et d'en dire quelque chose de vrai et d'ainsi, peut-être, leur rendre un peu de ce que nous leur devons : la possibilité irréductible - parce que toujours renouvelée - d'une liberté...

Théorie des effractions : Fragment 1, par F-O L